Comment sauver votre entreprise ?

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par 1h de formation pour débuter en Six Sigma. Pour recevoir gratuitement cette vidéo, saisissez votre adresse email ci-dessous.

Comment sauver votre entreprise ?

Votre entreprise est en crise ? Vous êtes en recherche de productivité ? Vous souhaitez motiver vos équipes. C’est le sujet du livre “Un indien dans l’entreprise” de Ken Blanchard. Traduction de “Gung Go”.

Téléchargez les 11 outils INDISPENSABLES du LEAN SIX SIGMA

Un indien dans l'entreprise

Aujourd’hui je vais vous parler d’un livre que j’ai lu récemment qui s’appelle « Un indien dans l’entreprise ». C’est en fait la traduction Française de « Gung Ho! Turn on the People in Any Organization » écrit par Ken Blanchard et Sheldon Bowles qui sont tous deux des auteurs à succès. Particulièrement Ken Blanchard puisque c’est l’auteur de « Le manager minute » qui est un véritable best-seller international. Il est conférencié et consultant en management, spécialisé en leadership.

Sauver votre boite avec le livre "Un indien dans l'entreprise"

C’est un petit livre de 160 pages qui se lit rapidement parce qu’il est écrit comme un roman et on est tout de suite pris dans l’histoire. L’histoire justement, elle commence avec l’arrivée d’une nouvelle directrice qui est nommée à la tête d’une usine de 1500 personnes qui est en difficulté. Si la situation ne change pas, l’entreprise devra fermée d’ici la fin de l’année à cause sa productivité qui inférieur aux autres sites du groupe.

Augmenter votre productivité avec la méthode "Tous ensemble"

Après sa première journée à l’usine, elle sort totalement abattu face à l’ampleur de la tâche. Elle décide d’aller se balader dans le village pour réfléchir et elle fait la rencontre, sans le savoir, du responsable de l’atelier finition. Un personnage vraiment atypique qui est d’origine Indienne, d’où le titre du livre. Sans savoir que c’est la nouvelle directrice, il lui explique qu’il va perdre son emploi malgré que son atelier a la meilleur productivité. Forcément, elle est interpellée par cette remarque et cherche à en savoir plus. Et c’est là que le responsable commence à lui expliquer pourquoi il a d’aussi bonnes performances grâce à la méthode qui l’appelle « Tous ensemble ».

 Cette méthode se décompose en 3 phases :

  • Le principe de l’écureuil
  • La méthode du castor
  • Le cadeau de l’oie

Le principe de l'écureuil : ou comment donner du sens

Le principe de l’écureuil vient de l’observation de la nature. A l’autonome, ces petits animaux travaillent sans relâchent pour préparer l’hiver. Ce sont de véritables acharnés du travail car ils savent que si ils ne le font pas, ils mourront. Ils ont compris que leur travail est utile ! C’est le premier concept, pour que les gens donnent le meilleur d’eux même, il faut qu’ils sachent que leur travail est utile pour le reste du monde. Même la tâche qui parait la plus insignifiante à de l’importance. L’exemple du livre est de faire la vaisselle dans une cantine. Cela peut sembler être un travail avec peu de valeur mais si on n’y réfléchit, grâce à cette personne des centaines d’étudiants peuvent manger sans risquer d’être malade à cause d’une infection. Il faut donner du sens.

L'observation des castors : Comment définir un objectif

Le second principe est tiré de l’observation des castors qui construisent leur barrage. Les castors sont totalement autonomes, il n’y a aucun chef qui leur dit comment faire. Ils posent les branches comme bon leur semble et ils le font bien parce qu’ils connaissent leur objectif. Chacun se prend en main. C’est le deuxième concept : Définir l’objectif, pas la manière de faire. De manière générale les gens sont intelligents, ils trouveront toujours la meilleur façon de procédé. Il n’y a rien de plus agaçant que quelqu’un qui vous dire comment faire les choses.

Le cadeau de l'oie : Célébrer et encourager ses collaborateurs

Le dernier principe de la méthode « tous ensemble » c’est le cadeau de l’oie. Cet animal est extraordinaire, il est capable de voler pendant des centaines de km sans se reposer. Pour arriver à cet exploit, la théorie du livre c’est que les hurlements des oies sont en fait des encouragements. Les oies s’encouragent les uns les autres. C’est le troisième concept : Il faut féliciter ses collaborateurs de manière spontanée pour leurs réussites mais pas seulement. Un très bon exemple est cité dans le livre, c’est que les supporter d’une équipe de foot n’attendent, pas que leur équipe marque un but pour les encourager. Faisons de même avec nos collègues, encourageons les progrès !

Ce que j’ai aimé :

+ Ecrit simplement sous la forme d’un roman.
+ L’effort de synthèse et de répétition des concepts clés du livre.
+ La philosophie du livre qui est d’un bon sens désarmant mais qu’on ne rencontre que rarement malheureusement dans l’industrie.

J’ai moins aimé :
- Pas assez d’exemple ou d’astuce concrète pour mettre en pratique les concepts

Critique du livre Un indien dans l'entreprise de Ken Blanchard

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Pour aller plus loin, je vous offre le 1er module de ma formation Green Belt Lean Six Sigma !

About The Author

Simon Leclercq

Black Belt Lean 6 sigma

Leave A Response

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

* Denotes Required Field