Faire des essais comme un Pro : Analyse de capabilité – part 4

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous serez peut-être intéressés par 1h de formation pour débuter en Six Sigma. Pour recevoir gratuitement cette vidéo, saisissez votre adresse email ci-dessous.

Faire une analyse de capabilité

Vous voulez prédire le pourcentage de rebut d’une production ? Ou vous souhaitez comparer deux essais pour dire lequel à la meilleure performance ? Dans cette 4ème et dernière vidéo, consacré aux essais je vais vous présenter un outil INDISPENSABLE dont vous ne pourrez plus vous passer, c’est l’analyse de capabilité.

Télécharger 1h de formation en Lean Six Sigma

 

Vidéo Analyse de capabilité

Comment faire une analyse de capabilité avec minitab

Si je résume les 3 vidéos précédentes, on a vu comment organiser ses essais avec la méthode QQOQCCP pour ne rien oublier. Ensuite, on a appris à tester la normalité des données avec le probability plot. Dans la 3ème vidéo on a comparé statistiquement deux populations pour savoir s’il y avait une différence. Maintenant on va calculer le % de rebut que l’on générerait avec chacun des outillages, pour tout simplement, choisir, le meilleur.

Etude de capabilité

Alors une étude de capabilité c’est une évaluation de : La capacité du processus à délivrer ce que veut le client. Ce que veut le client on le traduit par des tolérances. Dans notre exemple, le client souhaite avoir des diamètres d’arbre de 10mm en moyenne avec une tolérance de +/- 1mm. Voyons tout de suite comment faire avec Minitab.

Minitab et étude de capabilité

On retrouve les données avec dans la première colonne les pièces usinées avec l’outillage standard et dans la deuxième colonne les pièces usinées avec le nouvel outillage. Pour faire une analyse de capabilité vous allez dans Stat / Quality tool / Capability Analysis / Normal.

Tuto capability analysis

Une boite de dialogue apparait. Si vos données sont dans une seule colonne comme c’est le cas pour nous on choisit cette option, et on sélectionne « outillage standard ». Subgroup size permet d’indiquer à Minitab s’il y a des sous-groupes.

Les sous groupes ou subgroups

Alors qu’est-ce que c’est que les sous-groupes et à quoi ça sert. Prenons un exemple. Vous voulez connaitre la capabilité d’une machine. Admettons que vous avez à disposition l’ensemble des contrôles qualité sur 1 mois. Sachant que les opérateurs prennent à chaque contrôle un échantillon de 3 pièces. Les 3 pièces c’est un sous-groupe. Alors à quoi ça sert de savoir ça ? Et bien c’est très important parce qu’on va pouvoir calculer une capabilité court terme et long terme. Sans rentrer trop dans le détail, la capabilité court terme c’est la variation introduit par votre machine sur une courte période de temps, ça peut être quelques minutes, quelques heures, tout dépend de votre processus. Mais ce qui nous intéresse, c’est de savoir quelle qualité va recevoir le client. Et le client y va pas recevoir 5 minutes de production, il va recevoir plusieurs heures voire plusieurs jours de production. Et ça c’est la capabilité long terme.

Etude de capabilitéCapabilité Court terme & long terme

Retenez que la capabilité court terme, c’est la performance d’une machine sur un court lapse de temps. Et que la capabilité long terme c’est ce que recevra votre client. Ce qui inclus, les variations court terme + les variations du aux réglages.

Différence entre capabilité court terme et capabilité long terme

Revenons à Minitab. Ici on n’a pas de subgroup donc vous mettez 100 qui correspond au nombre d’échantillon. Dans Lower spec, on va rentrer la tolérance inférieure donc 9mm et upper spéc la tolérance supérieure à 11mm. Ensuite vous cliquez sur option, et ici moi j’ai l’habitude d’utiliser les % plutôt que les DPMO, je trouve que c’est plus parlant. On valide par ok. Et minitab crée le graphique.

Ecart type court terme et écart type long terme

A gauche on retrouve LSL pour Low Spec Limit qui est à 9mm. Target on a pas mis de cible donc y a rien. USL, upper spéc limit est à 11mm. Sample mean, c’est la moyenne de l’échantillon. Sample N c’est le nombre d’échantillon utilisé pour l’étude. Stdev (Overall) c’est l’écart type pour la population globale qui a été calculé à partir des échantillons avec la loi normale. Stdev (within) c’est l’écart type mais cette fois, court terme qui a été calculé pour un sous-groupe. Comme on n’a pas de sous-groupe Overall et within sont identiques.

Graphique de capabilité

Sur le graphique de capabilité on retrouve les tolérances, avec la courbe de gauss qui représente l’ensemble de la population. A droite vous avez des indicateurs de Cp, Cpk qui sont calculés mais je vais pas rentrer dans le détail aujourd’hui. Ce qui nous intéresse davantage c’est l’encart performance avec les 3 colonnes.

Connaitre la performance de votre processus

Observed ca correspond au % de rebut dans les échantillons qu’on a utilisé. Donc ici on a 0% d’échantillon qui est en dessous de 9mm et 1% au-dessus de 11mm soit au total 1% de rebut. La deuxième colonne c’est Overall, même principe que tout à l’heure, c’est un calcul fait à partir de la loi normale extrapolé à partir des échantillons pour toute la population. Si on fabrique des milliers de pièces avec cette machine et cet outillage on devrait avoir 0,06% en dessous et 0,08% au-dessus soit un total de 0,14% de produit non-conforme. Comme on n’a pas de sous-groupe, les résultats sont identiques pour la capabilité court terme avec within.

Faire une étude de capabilité avec le logiciel de statistique Minitab 17

Maintenant on refait la même manip avec les pièces usinées avec le nouvel outillage. Donc Stat / Quality tools / Capability analysis / Normal. On sélectionne nouvel outillage et on valide par ok. On compare les deux études. On regarde toujours en Overall, et on voit qu’on aura de meilleures performances avec l’outillage standard qu’avec le nouvel outillage. Puisqu’il y a 0,14% contre 0,43%. Certes ça se joue pas à grand-chose, donc il faudra prendre en compte le cout des pièces et le prix d’achat des outillages pour voir si ça vaut le coup de changer de fournisseur.

1 heure de formation pour débuter en six sigma

Voilà c’est la fin de cette série de vidéo sur les essais. Merci de m’avoir suivi. Si vous souhaitez être prévenu dès qu’une nouvelle vidéo est publiée, abonnez-vous à ma chaine youtube en cliquant sur le logo en haut à droite. Et puis comme d’habitude vous êtes libre de recevoir gratuitement une heure de formation pour bien démarrer en Six Sigma, pour ça cliquez sur le lien qui apparait sur cette vidéo. Vous laissez votre email, et je vous l’envoie immédiatement. A bientôt sur UpTraining.fr

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Pour aller plus loin, je vous offre le 1er module de ma formation Green Belt Lean Six Sigma !

About The Author

Simon Leclercq

Black Belt Lean 6 sigma

Leave A Response

Vérification * Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.

* Denotes Required Field